05/05/2022

Vie Pratique #19 : Numéro IBAN, définition et usage

IBAN

_____________________________________________________

 

Vous avez sans doute déjà rencontré l’acronyme IBAN lors de vos transactions bancaires. Quelle que soit la banque au sein de laquelle vous avez ouvert un compte, vous en possédez forcément un. Si vous vous demandez à quoi correspond l’IBAN, cet article est fait pour vous ! Aumax pour moi répond à toutes vos interrogations sur le sujet.

C’est quoi l’IBAN d’un compte bancaire ?

IBAN est l’acronyme désignant l’International Bank Account Number, un numéro très important pour votre compte bancaire. Nous vous expliquons en détails quelles sont ses spécificités.

À quoi sert le numéro IBAN ?

L’IBAN a été créé par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) et le Comité Européen des Standards Bancaires (ECBS) afin de faciliter les échanges économiques à l’international, mais également au sein d’un même pays. Ce numéro permet d’identifier un compte bancaire à l’international de manière unique et est composé de 27 caractères en France. Il est très utile de le connaître si vous souhaitez faire des virements à l’échelle internationale ou nationale, car vous devrez le renseigner. Cela sécurise grandement vos transferts d’argent car les IBAN sont tous recensés dans une base de données et vérifiés à chaque virement bancaire.

Codes IBAN, BIC, SWIFT : quelles sont les différences ?

Lorsque vous possédez un compte bancaire, de nombreux numéros y sont associés et chacun comporte sa propre appellation. Il peut être compliqué de s’y retrouver ! Comme nous l’avons expliqué plus haut, l’IBAN permet d’identifier un compte unique au niveau international. Il est différent du BIC, qui désigne le Bank Identifier Code, c’est-à-dire qu’il identifie un établissement bancaire au niveau international. Ainsi, les titulaires de comptes d’une même banque possèdent le même BIC. Vous pouvez également rencontrer le terme SWIFT qui est l’équivalent du BIC. Si l’acronyme BIC est utilisé en France, le SWIFT est plutôt employé à l’international. Il correspond au nom de l’établissement gérant les codes BIC, la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication.

IBAN et BBAN : quelles sont les différences ?

L’IBAN est composé de plusieurs caractères dont les premières parties sont communes au pays et à la banque du titulaire du compte. Les 23 caractères suivants désignent le compte de manière unique. Cette partie est appelée Basic Bank Account Number (BBAN). Le format et la longueur de ce numéro sont différents selon chaque pays, il n’y a pas de composition établie à l’international. En France par exemple, le BBAN est composé de 23 caractères. Dans l’ordre, ils correspondent au code de la banque, au code du guichet, au numéro de compte et enfin à la clé RIB.

Chiffres, clé, format : quelle est la composition d’un IBAN ?

L’IBAN est composé d’une série de caractères dont la longueur varie de 14 à 34 caractères selon les pays.

L’IBAN français

L’IBAN français est composé de 27 caractères répartis de la manière suivante :

Quel que soit le pays au sein duquel le compte est détenu, l’IBAN doit répondre à la norme ISO 13616.

Quelques exemples d’IBAN internationaux

Si vous faites un transfert d’argent à l’échelle internationale, il peut être utile de connaître les IBAN de certains pays.

Voici quelques exemples de numéros IBAN :

Comment faire un virement bancaire avec l’IBAN ?

Lorsque vous souhaitez envoyer de l’argent à un tiers, vous devez fournir différents numéros afin d’identifier le compte du bénéficiaire. Il existe une différence entre le virement SEPA et non SEPA.

Un virement SEPA

Le SEPA (Single Euro Payments Area) désigne l’espace unique de paiement en euros. Il a été mis en place en 2002 afin de faciliter les échanges économiques en Europe. Cette zone comprend les pays membres de l’Union Européenne, les membres de l’AELE (Association européenne de libre-échange), ainsi que Monaco et Saint-Marin. Faire un virement SEPA revient à faire un virement en euros vers un compte qui utilise également cette monnaie. Faites toutefois attention aux pays intégrés dans la zone SEPA qui utilisent une autre monnaie, votre virement sera considéré comme “non SEPA”.

Pour effectuer un virement SEPA vous devez renseigner :

Un virement non SEPA

Les virements effectués vers un compte utilisant une autre monnaie que l’euro, qu’il soit compris dans la zone SEPA ou non, sont considérés comme des virements non SEPA. Pour réaliser ce type de virement, vous devez détenir les mêmes informations que pour un virement en euros. La différence réside dans les frais qui peuvent être appliqués. Votre banque peut prélever des frais, tout comme la banque de votre destinataire. À ceux-ci peuvent également s’ajouter des frais à cause du change de devise. Gardez donc bien en tête que la somme que vous envoyez peut être bien plus élevée que prévu. Nous vous conseillons de vous renseigner sur les frais appliqués par chacune des banques.

IBAN

_____________________________________________________

Comment accéder à son code IBAN ?

Maintenant que vous savez à quoi correspond l’IBAN, il est intéressant d’expliquer de quelle manière vous pouvez y accéder, mais aussi de rétablir la vérité sur quelques idées reçues.

Est-ce qu’on peut retrouver l’IBAN à partir du BIC ou de sa carte bancaire ?

De nombreuses personnes pensent que le BIC et l’IBAN sont interchangeables. Comme nous l’avons mentionné précédemment, ces deux acronymes désignent des numéros différents. Etant donné que votre code IBAN correspond à votre numéro de compte personnel et que le BIC permet d’identifier une banque à l’international, ils n’ont pas de lien.

Nous entendons également souvent dire que l’IBAN peut se trouver sur la carte bancaire. Or, ceci est impossible car votre carte bancaire ne comporte que les numéros permettant de l’identifier lorsque vous faites un paiement en ligne. Elle ne permet en aucun cas de réaliser un virement vers votre compte, il est donc normal que le l’IBAN ne se trouve pas dessus.

Où trouver le numéro IBAN de son compte sur un RIB ?

La seule solution pour trouver votre IBAN est d’avoir accès à un relevé d’identité bancaire (RIB). Pour cela, vous pouvez en demander un à votre banque. Vous avez également la possibilité d’en trouver un à tout moment sur votre espace client accessible depuis l’application ou le site de votre banque. Vous pouvez aussi en trouver un dans votre carnet de chèques si vous en possédez un. Trouver l’IBAN sur un RIB est plutôt simple car il est généralement indiqué clairement. Dans le cas contraire, sachez qu’il est placé à côté du BIC et que les premières lettres qui le composent sont “FR”. Prenez garde à ne pas le confondre avec le BIC. Pour cela, vous pouvez compter le nombre de caractères du numéro. Le BIC comporte 8 à 11 caractères.

Comment réaliser un contrôle de l’IBAN ?

Grâce à un vérificateur d’IBAN, vous pouvez effectuer un contrôle si vous devez faire un virement à une personne. Si celui-ci existe bien, vous en aurez la confirmation. Nous préférons souligner le fait que les virements sont souvent la cible de fraudes, vous devez donc faire attention à qui vous envoyez votre argent. Sachez que le vérificateur d’IBAN ne vous fournira pas l’identité de la personne à laquelle appartient l’IBAN en question. Il pourra uniquement vous dire si celui-ci est valide ou s’il n’existe pas. La vérification de l’identité du titulaire ne peut se faire qu’en sa présence. Passer par un vérificateur d’IBAN vous permet donc d’avoir une confirmation de l’existence de l’IBAN mais vous ne pourrez pas vérifier l’identité de son propriétaire.

Est-il risqué de fournir son IBAN ?

Il est parfois difficile de savoir quelles informations personnelles vous pouvez communiquer sans craindre de fraude. Alors fournir son IBAN est-il risqué ?

L’IBAN n’est pas confidentiel

Tout d’abord, il est important de préciser que l’IBAN d’un compte est une information personnelle mais celle-ci n’est pas confidentielle. L’IBAN est indiqué sur votre RIB, que vous pouvez fournir lorsque vous devez recevoir un paiement d’un tiers, par exemple de votre employeur. Fournir votre RIB, et donc vos coordonnées bancaires, ne donne pas la possibilité à une tierce personne de retirer de l’argent sur votre compte. Elle peut uniquement vous en créditer. Certaines personnes pensent que fournir leur RIB revient à fournir le numéro de leur carte bancaire, ce qui est faux. Votre RIB permet d’identifier votre compte afin que l’on puisse vous faire un virement facilement.

Il est possible de mettre en place un prélèvement bancaire

Cela étant dit, vous pouvez tout de même transmettre votre IBAN à des organismes qui souhaitent vous retirer de l’argent (service téléphonique, fournisseur d’électricité, etc.). Dans ce cas, un échéancier ou un prix d’abonnement est fixé, vous pouvez donc contrôler la somme déduite sur votre compte. Le fait de fournir votre IBAN seul ne permet pas de vous retirer de l’argent, sinon chaque personne possédant votre RIB pourrait le faire. Pour l’autoriser, vous devez signer un mandat de prélèvement au format papier ou électroniquement. Celui-ci vous permet de désigner officiellement quelle personne peut retirer de l’argent sur votre compte. Si vous souhaitez mettre un terme à un mandat de prélèvement, vous devez demander à la personne vous retirant l’argent de l’interrompre. Si celle-ci refuse, vous pouvez contacter votre banque pour qu’elle le fasse.

La démarche à suivre en cas de prélèvement frauduleux

Malgré le fait que les fraudes soient rares avec un IBAN, le titulaire d’un compte peut quand même constater un prélèvement qu’il n’a pas autorisé sur son relevé. Certains prélèvements peuvent être réalisés grâce à cet identifiant. Si vous êtes dans une telle situation, vous devez impérativement prendre contact avec votre banque. Vous disposez de 13 mois pour contester ce prélèvement et votre banque est dans l’obligation de vous rembourser la somme volée. Si vous n’avez pas souscrit à une assurance, sachez que vous êtes tout de même éligible au remboursement. Dans le cas où le prélèvement frauduleux aurait entraîné un découvert sur votre compte, votre banque doit également vous rembourser les frais qu’elle a pu vous imposer.

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre l’intérêt de l’IBAN. Ce dernier identifie votre compte afin que vous puissiez facilement faire des virements à l’international mais aussi des opérations nationales. Pour être sûr de pouvoir le retrouver, téléchargez l’application de votre banque ou rendez-vous sur votre espace client.

Partagez l
Notez l'article
0
Partager l'article